ETP et PTH

L’éducation thérapeutique du patient (ETP) se développe de plus en plus au sein de notre profession. Véritable enjeu de santé publique, elle vient s’ajouter à toutes les possibilités que possède un MK pour s’épanouir et permettre à ses patient de s’épanouir également.

Au niveau législatif, selon la loi HPST de 2009,  « L’éducation thérapeutique s’inscrit dans le parcours de soins du patient. Elle a pour objectif de rendre le patient plus autonome en facilitant son adhésion aux traitements prescrits et en améliorant sa qualité de vie».

Mais la loi, en plus de définir l’ETP, la délimite = un programme d’ETP, d’après un decrêt de 2010, doit préciser

  • les objectifs
  • la population concernée
  • les modalités d’organisation
  • les compétences des professionnels
  • les élements d’évaluation du programme et définissant une éventuelle réussite

L’Education Thérapeutique est très intéressante, d’une part pour le patient mais aussi pour les professionnels de santé: si le patient connaît sa pathologie et sait quelles mesures et conduite adopter, les chances de récidive ou de réhospitalisation tendent à diminuer.

Prenons le cas d’une prothèse de hanche.

En Suisse, environ 40 000 prothèses totales de hanche (PTH) sont « posées » par an. Sensibiliser les gens sur la suite post-opératoire est importante.

Pour répondre aux objectifs cités plus haut et définir un programme d’ETP pertinent, intéressons nous à la personne âgée. Bien souvent, chez la PA, la PTH vient après une chute, le plus souvent à domicile. Alors sur quoi axer notre ETP?

Pour moi, différents points seraient à aborder : tout d’abord les fondamentaux comme les transferts. Vous seriez étonnés de savoir le nombre de personnes qui ne savent pas bien s’asseoir! Ou encore passer d’allonger à debout.

Ensuite, il faudrait aborder la marche, notamment avec une canne. (Voici un photo extraite d’un mémoire que je trouve très pertinente!)

L’Hygiène est très important +++ ( un manque d’hygiène ou du moins des difficultées à la faire aurait de lourdes conséquences sur le plan cutané-trophique notamment) : là, il serait important de parler de la sécurité au cours de l’hygiène. Il existe des barres à accrocher dans une douche, ou encore des tabourets de douche (photo ci-contre).

Pour les pieds (dont le lavage peut être compliqué après une PTH), le patient pourra par exemple utiliser une brosse à manche longue.

Pour s’habiller et se chausser, il existe de + en + de solutions très pratiques : des chausses pieds, des enfiles bas ou encore des bretelles à pince.

VIendront ensuite les activités à aborder : les activités ménagères(les courses ++), le bricolage, le jardinage et surtout la voiture (extrêmement présentes dans notre quotidien, comme aux USA où il y a 844 personnes ayant un véhicule sur 1000 habitants).

Pour tout ça, là encore des alternatives existent comme le banc de jardinage qui permet à la personne de se relever + aisément.

L’un des points les plus importants serait la reprise du sport. Après avoir insisté sur la notion de « lenteur et progression » pour la reprise sportive, il est important de conseiller (pour la PTH, course, vélo et natation par exemple) ou de contre-indiquer (foot, ski, tennis) des sports. Là encore, il faut encourager le patient à voir un professionnel de santé si des doutes subsistent.

Mais pour moi, l’une des choses que je juge intéressante à aborder est l’intimité/relations sexuelles. En effet, une opération peut avoir des conséquences sur cette facette là de la vie et cela peut engendrer d’autres troubles/déquilibres. Il est ainsi important de pouvoir en parler, ouvertement dans le respect de chacun et de ses croyances/choix 🙂

pour les PTH, la flexion forcée de hanche, l’adduction ou la rotation médiale sont à proscrire. Ainsi, il serait préférable d’être soit sur le dos, soit allongé sur le côté de la prothèse, soit debout. –

Je finirais en vous disant qu’outre la multititude de sujets à aborder en ETP, ce qui est chouette également est la mulittude de supports qui s’offrent à vous (vidéos,affiche, minis ateliers,..). Alors à vos programmes!

Julie

Sources:

https://www.hugge.ch/sites/interhug/files/structures/enseignement_therapeutique_pour_maladies_chroniques/presentation_etp_271115.pdf

http://www.kine-nancy.eu/sites/default/files/livret/livret_pth.pdf

https://www.revmed.ch/RMS/2010/RMS-276/Le-point-sur-la-prothese-totale-de-hanche

Laisser un commentaire